Nativiz : la start-up qui booste votre e-réputation

By on 30/01/2017

Basée à Bordeaux, la start-up Nativiz importe en France les techniques de la publicité « native ». Son objectif ? Doper la visibilité en ligne de ses clients via des stratégies de publication d’articles ciblés, pertinents et intégrés.

Omniprésente dans le paysage de la communication digitale aux Etats-Unis, la publicité native (Native Advertisement) débarque dans l’hexagone en partant du principe que la communication sur Internet doit, pour être efficace, répondre aux codes du Web.

Finies les publicités intrusives de type pop-up. Terminées les budgets sans fin alloués à la création de sites clinquants. Les pros du Web reviennent aux fondamentaux, et au vieil adage énoncé en son temps par Bill Gates : « Le contenu est roi ! ».

La société propose des services de publicité clés en main pour diffuser les messages stratégiques de leurs clients, essentiellement des petites et moyennes entreprises confrontées à des problématiques généralistes ou ciblées : nom qui ressort mal sur Google, produits ou marques mal référencées, volonté de promouvoir un événement,…

« La plupart de nos clients viennent nous voir car ils ont identifié un déficit sur un ou plusieurs mots-clés liés à leur activité. Plus on avance dans la mission, et plus ils réalisent que la communication native leur apporte beaucoup plus qu’une correction d’image. On les accompagne pour structurer et enrichir leur e-réputation. », détaille Henri Tillinac, le fondateur de Nativiz.

La méthodologie « native » ? Produire des contenus qualitatifs à forte valeur ajoutée donnant des informations ciblées et valorisantes, puis les faire publier sur des sites stratégiques alliant qualités de référencement et pertinence sectorielle.

C’est sur cette dualité que repose la publicité native. Proposer des contenus valorisants pour les clients, qui soient également pertinents et intéressants pour les consommateurs, et plus globalement pour les communautés sectorielles.

« Pour qu’une entreprise soit efficace dans sa communication en ligne, elle doit non seulement être visible sur les moteurs de recherche, mais aussi disposer d’une image en ligne construite, qui donne des informations pertinentes et de qualité à ses clients et prospects », poursuit Henri Tillinac.

Selon lui, la publicité native en est encore à ses débuts en France et il faut user de pédagogie pour convaincre les entreprises de son utilité. Nativiz propose d’ailleurs à ses prospects un Bilan d’image gratuit et sans engagement. Un outil d’évangélisation qui a le mérite de ne rien coûter.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *