USA : la Fed ne devrait plus tarder à relever ses taux d’intérêt

By on 06/03/2015

En raison d’un taux de chômage relativement bas et d’un nombre accru de création d’emplois, la Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux d’intérêt dès le mois de juin.

Selon les statistiques officielles du ministère américain du Travail, le nombre de création d’emplois aux Etats-Unis a excédé en février les objectifs, de la même manière que le taux de chômage a dépassé les attentes des analystes.

Au total, l’activité économique a généré 295.000 nouveaux emplois nets, franchissant ainsi l’estimation médiane des analystes qui misaient sur 240.000 nouvelles embauches. Toutefois, le chiffre de janvier a été nettement révisé en baisse : 239.000 contre 257.000 lors de la première évaluation.

En février, le taux de chômage s’est fixé à 5,5 %, perdant deux dixièmes de points par rapport aux 5,7 % de janvier, alors que les analystes tablaient sur 5,6 %.

En outre, le dollar atteint son plus haut niveau depuis 11 ans et demi par rapport à un éventail de devises de référence, l’euro en paie les conséquences et passe sous la barre de 1,09 dollar, ceci pour la première fois depuis septembre 2003.

J – 10

Des bons chiffres qui surviennent tout juste 10 jours avant une réunion de la Réserve fédérale (Fed), qui réfléchit actuellement à une hausse des taux d’intérêt. Si tel est le cas, les marchés devraient être préparés et cette première marche devrait intervenir dès juin.

La Bourse de New-York a de son côté ouvert à la baisse, les investisseurs appréhendant certainement que ces bonnes statistiques n’encouragent la Fed à précipiter le calendrier du relèvement des taux d’intérêt.

« La Fed se décidera certainement à abandonner le terme « patiente » dès sa prochaine réunion pour se rapprocher d’une hausse des taux plus tard cette année », explique Dan Greenhaus de chez BTIG.

source

About Pauline Lecat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *