Total se relance sur le gaz en Iran

By on 11/11/2016

Le groupe énergétique français fait son retour en Iran en ayant signé un protocole d’accord sur l’exploitation d’un gisement gazier de premier ordre.

Dans la bataille concurrentielle que se livrent les grands groupes gaziers internationaux, Total a avancé un pion, et pas n’importe lequel. Le Français vient en effet de trouver un accord de principe avec la compagnie nationale iranienne afin d’exploiter l’immense gisement gazier baptisé South Pars. Total revient sur les bases iraniennes après avoir quitté le pays suite aux sanctions internationales prononcées à l’encontre de l’Iran. Un retour en force puisque le gisement pourrait permettre de produire non moins de 370 000 barils équivalent pétrole de gaz.

Le big boss de Total, Patrick Pouyanné a déclaré à cet égard : « Je l’ai dit publiquement : nous avons un intérêt pour l’Iran, nous avons développé dans le passé des phases de South Pars et nous avons naturellement engagé des discussions sur le sujetJe serais heureux que Total soit la première compagnie occidentale à signer un accord avec l’Iran, on verra si on peut conclure un deal satisfaisant pour les deux parties. »

Total bien positionné dans le deal

Même si la signature de l’accord définitif pourra encore prendre six mois, Total est toutefois très bien positionné sur ce projet d’envergure. Car le Français raflerait ainsi la majorité des parts dans ce ménage à trois : 50,1% pour Total, 30% pour la firme chinoise CNPC (China National Petroleum Corporation) et 19,9% pour la société iranienne Petropars.

Certains spécialistes du secteur énergétique tempèrent toutefois cette nouvelle en rappelant qu’un précédent deal était sur le point d’aboutir courant 2000. Un deal qui était finalement tombé à l’eau en raison de conditions économiques insuffisantes et en raison des sanctions internationales infligées à l’Iran. Mais avec la récente levée de ces sanctions, il y a fort à parier que Total transforme l’essai.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *