Edouard Philipe veut lancer la désocialisation des heures supplémentaires

By on 09/02/2018
désocialisation heures supplémentaires, Edouard Philippe

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la désocialisation des heures supplémentaires est revenu sur le devant de la scène. Edouard Philippe s’est récemment engagé à la mettre en place.

C’est lors d’un exercice de communication virale en Facebook Live que le premier ministre a indiqué que la désocialisation des heures supplémentaires passerait de l’état de promesse à celui de mesures concrète : « On s’est engagé à le faire, donc on va le faire. C’est prévu en 2020, c’est-à-dire non pas le budget prochain, mais le budget suivant ».

La désocialisation des heures supplémentaires et un nouveau terme mais la mesure est identique à celle de la défiscalisation qui existait sous l’ère Sarkozy. D’ailleurs le premier ministre ne l’a pas caché, parlant du “même esprit” que la précédente mesure.

La désocialisation sera pour 2020 voire plus tôt

A partir de 2020 donc, les heures supp’ ne seront plus soumises aux cotisations ce que soit pour les employeurs comme pour les employés.

Edouard Philippe a fixé comme cap 2020, mais comme il le mentionne : « si on dégage des marges de manœuvre dans le financement de la protection sociale et si les choses vont mieux – ce que je souhaite, ce que je crois, puisqu’on nous dit que la croissance s’accélère ».

Et la croissance s’accélère justement. Car après avoir planché sur un niveau de croissance économique égal à 1,8% en 2018, la Commission européenne planche sur un niveau plutôt proche des 2%.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.