Renault va investir 1 milliard d’euros dans la voiture électrique

By on 23/06/2018
Renault, voiture électrique

Renault entend conserver son leadership en Europe en termes de vente de voitures électriques en injectant 1 milliard d’euros dans le filon d’ici 2022. Un investissement qui profitera en premier lieu aux quatre sites de production de France.  

Leader en Europe sur le segment de véhicules électriques avec une forte progression des ventes de 38% et de 44% rien que pour son modèle star qu’est la Zoé (25% de parts de marché en Europe), le groupe Renault n’entend pas se reposer sur ses lauriers. Très loin de là puisque au titre de son plan “Drive the future” qui court jusqu’à 2022 et qui prévoit la mise sur le marché de non moins de huit modèles électriques nouvelle génération, 1 milliard d’euros seront investis dans tout le filon.

Renault, voiture électrique

Tous les sites français de Renault concernés

La Zoé sera la première voiture électrique à profiter de cette manne financière puisque la direction a décidé de doubler sa production, passant de 60 000 voitures en 2018 à 120 000 unités par an d’ici quatre ans maximum. Le modèle est produit en France, sur le site de Flins dans les Yvelines.

Mais les trois autres sites hexagonaux du groupe profiteront également de cet investissement. La production des moteurs électriques sur le site de Cléon en Seine-Maritime triplerait, passant de 80 000 à 240 000 unités par an. Avec en ligne de mire, la mise au point d’un nouveau moteur.

A Douai ainsi qu’à Maubeuge, les deux autres sites phares de Renault, les commandes seraient également en hausse. Le site de Douai serait en charge de produire une nouvelle plateforme électrique pour Renault-Nissan-Mitsubishi tandis que celui de Maubeuge plancherait sur le nouveau modèle de la Kangoo ZE, modèle destiné aux clients professionnels.

Signe d’une bonne santé économique et de perspectives de croissance encourageantes, Renault va mener en parallèle un grande opération de recrutement pour s’adjoindre les services de 5 000 nouveaux collaborateurs, tous en CDI. En prime, plus de 235 millions d’euros seront dédiés à la formation sur la période 2017-2019.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.