BlaBlaCar en passe de racheter OuiBus à la SNCF

By on 19/11/2018
BlaBlaCar, OuiBus, SNCF

Blablacar vient d’obtenir l’aval du conseil d’administration de la SNCF pour racheter Ouibus. Avec comme objectif de développer l’activité à l’international.

La SNCF lâche du lest avec la vente de sa marque de transport  longue distance par car OuiBus. Annoncée comme étant un gouffre financier du fait d’un bien maigre rentabilité, l’activité a pourtant tapé dans l’oeil de la célèbre plateforme de covoiturage BlaBlaCar, qui est passée en quelques années seulement de petite startup de l’économie collaborative à grosse licorne – soit une jeune pousse valorisée à plus d’1 milliard d’euros. Il faut dire que le site ecommerce de OuiBus glâne quelques 16 milllions de visiteurs uniques par mois, capte 12 milllions de clients par an et s’octroie 40 % du marché. De quoi plaire.

Premier concurrent du TGV en France, Blablacar est en train de boucler une levée de fonds pour finaliser l’opération. Le patron et fondateur de l’entreprise, Nicolas Brusson, explique à ce sujet « « Ouibus est un énorme succès français que nous voulons développer au niveau européen en intégrant le car longue distance à notre offre, comme nous l’avons fait avec succès en Russie ». Le développement de l’activité à l’international est en effet l’objectif prioritaire de Blablacar. L’entreprise compte pour cela sur une levée de fonds de plus de 100 millions d’euros – impliquant la SNCF qui continuera d’être actionnaire, minoritaire en l’occurrence, et gardera un siège au conseil d’administration.

De son côté, la SCNF a fait savoir par la voix de sa directrice général de la branche Voyages, Rachel Picard : « Nous terminons de modifier le modèle économique de Ouibus lequel va se voir ouvrir le marché des quelque 65 millions de membres de BlaBlacar dans 22 pays, et par voie de conséquence devenir complètement international ».

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.