IA : 40% des startups de l’UE n’utilisent d’IA

By on 29/03/2019
IA, startups, UE

Une étude de la société londonienne MMC Ventures révèle que 40% des startups de l’UE spécialisées en IA n’en utilisent même pas.

L’IA est certainement l’un des thèmes les plus chauds du moment lorsqu’on parle des startups. Le nombre de jeunes pousses qui se spécialisent sur le créneau est même en constante augmentation en Europe. Les levées de fonds sur le créneau sont sur une pente exponentielle et atteignent des montants cumulés colossaux. Tout semble donc aller comme sur des roulettes, droit devant.

Mais en y regardant de plus près, la situation est paradoxale. Et c’est un euphémisme. La société d’investissement londonienne MMC Ventures a mené une enquête sur près de 3 000 startups européennes qui planchent sur des outils et des services truffés d’IA. Et le constat est pour le moins cocasse. Car 40% d’entres elles n’utilisent jamais aucune technologie embarquant l’intelligence artificielle. C’est le “faite ce que je dit, pas ce que je fais”.

L’IA, très chère IA

Pourquoi tant de startups spécialisés sur le secteur se revendiquent être des acteurs dûment compétent en la matière ? Car comment démontrer que vous êtes un acteur qualifié sans pour autant savoir de quoi vous parlez réellement? Simplement pour des histoires de levées de fonds. De méga-levées de fonds même.

Une chose est sûre : les startups qui s’auto-labélisent reine de l’IA attirent davantage les investisseurs que les autres, au moins 15% de plus selon l’enquête. Une opération comm’ et financière réussie. Du marketing d’enfumage. Mais du marketing réussi.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.