Guerre commerciale : Pékin met la pression sur Washington

By on 07/06/2019
guerre commerciale, Pékin, Washington, Chine, USA

La guerre commerciale qui se joue entre la Chine et les USA a pris une nouvelle tournure avec les récentes déclarations du ministère des affaires étrangères chinoises.

La Chine a diffusé un communiqué de presse officiel dans lequel elle appelle ses ressortissants à la plus grande des prudences aux Etats-Unis. Le géant asiatique estime que leur sécurité n’est plus assurée sur le continent américain, décriant des cas de harcèlement des autorités envers les Chinois.

L’agence de presse officielle chinoise va même encore plus loin en rappelant que “récemment, des fusillades, des vols et des cambriolages se sont fréquemment produits aux Etats-Unis”. L’organe de presse appelle même ses ressortissants à “pleinement évaluer les risques liés à un voyage aux Etats-Unis et à sérieusement renforcer leur sensibilisation aux questions de sécurité“.

Des déclarations en pleine guerre commerciale

La guerre commerciale qui se joue entre les deux superpuissances est donc en train de prendre une tournure diplomatique et politique inédite. Pékin répond ainsi aux récents coup de boutoir de Washington qui a relevé drastiquement les droits de douanes sur les produits chinois et mis en garde contre l’utilisation des smartphones Huawei.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a sitôt répondu en accusant les autorités américaines d’avoir harcelé à plusieurs reprises des citoyens chinois avec des visites à domicile et des interrogatoires.

Avec ce nouveau round dans la montée des tensions entre Pékin et Washington, le nombre de touristes et d’étudiants se rendant sur le sol américain pourrait rapidement chuter, entraînant des pertes économiques potentielles pour les Etats-Unis.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.