Air France aura besoin d’une “recapitalisation” selon sa directrice générale

By on 03/11/2020
air france

Pour la directrice générale d’Air France, la compagnie aérienne ne pourra pas sortir la tête hors de l’eau sans une recapitalisation.

Air France s’enlise tous les jours un peu plus dans la crise. Le PGE et les diverses aides de l’Etat français ne permettent pas de sortir la compagnie aérienne du bourbier dans lequel elle se trouve. Il faut dire qu’avec une perte sèche de quelques 10 millions d’euros par jour, une chute de 70% de son activité et plus d’1,5 milliards d’euros de perte au troisième trimestre 2020, les compteurs d’Air France s’affolent.

Un plan de suppression de postes est déjà à l’étude, pour 7 500 personnes d’ici 2022 mais, pour Anne Rigail, la DG, ce ne sera pas assez. D’autant que tous les acteurs du secteur ne s’attendent pas à un retour à la normal – s’il se produit d’ailleurs – avant juillet 2021. Anne Rigail estime ainsi qu’Air France devra sa survie en partie à une nécessaire recapitalisation : “Compte tenu de nos faibles résultats, on voit qu’il va falloir renforcer notre bilan. Et ça passera par une recapitalisation. La structure du bilan est tellement affaiblie qu’il faut injecter du capital”.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.