Grande distribution : l’Autorité de la concurrence informe des risques des alliances

By on 03/04/2015

L’Autorité de la concurrence vient de diffuser, ce mercredi 1er avril, son rapport sur les rapprochements exercés dans la grande distribution. Le document révèle notamment toute une série d’accords qualifiés de très « complexes ».

Avis consultatif

Une complexité qui se traduirait dans un premier temps dans les ententes conclues entre les centrales d’achat de Système U et Auchan dans un premier temps, puis par celles de Casino et Intermarché; et enfin qui sont en vigueur entre Carrefour et Cora.

Après les avoir analysées, l’Autorité a tiré ses conclusions, tout d’abord, le risque d’un « prix d’achat » trop linéaire lisserait les coûts, notamment de logistique. Ensuite, au sujet des « informations sensibles », comme ces groupes se sont entendu afin de réaliser des achats en commun, cela entraînerait également un danger au niveau des rémunérations des fournisseurs, du fait d’un mauvais positionnement en rayon qui pourrait tirer l’offre vers le bas.

De surcroît, l’existence de tels accords pourrait créer un problème au sujet de la « mobilité des enseignes », et affliger tout nouvel affilié de la grande distribution.

Enfin, il existe également des « risques dans la chaîne d’approvisionnement », car si les fournisseurs voient leur rémunération revue à la baisse, les sous-traitants de ceux-ci vont également en payer les frais, et pourraient même voir leur activité en grand danger, si leurs commandes diminuaient en raison d’une baisse des volumes de production par exemple.

Cet avis n’est que consultatif, comme le rappelle l’Autorité, mais une voie contentieuse, qui peut s’avérer très longue, pourrait aboutir à des sanctions.

source

About Rémi Evrard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *