Le deuxième budget du quinquennat bientôt voté

By on 16/10/2018
Bruno le Maire, budget France 2019

Le projet de budget pour l’année 2019 est actuellement présenté et défendu par Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Les deux hommes défendent une approche pensée pour « renforcer le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent ».

Pour Bruno Le Maire, venu défendre le budget 2019 de l’État aux côtés de Gérald Darmanin “Il n’y a pas de croissance durable sans finances publiques bien tenues (…) La constance est la clé du rétablissement des finances publiques”. Et pour y parvenir, la clé est d’allier « constance » et « finances publiques bien tenues » afin de « renforcer le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent en protégeant les plus vulnérables» a argué Gérald Darmanin.

Le budget présenté fait la part belle aux restrictions budgétaires dans les comptes publics, avec notamment en ligne de mire la suppression de non moins de 120 000 postes de fonctionnaires sur la totalité du quinquennat. Un volet à destination des entreprises est également prévu, un important volet même lorsque l’on connaît l’attachement de Bruno Le Maire pour les entrepreneurs. L’Insoumis Eric Coquerel a critiqué le « cadeau budgétaire fait aux entreprises sans contraintes », pour quelque 18,8 milliards d’euros, avec la diminution de l’impôt sur les sociétés et la transformation du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) en baisses de charges. Cette “bascule du CICE” doit “favoriser l’embauche”, a soutenu M. Darmanin.

L’opposition, droite et gauche réunies, crie au mensonge lorsque le chapitre portant sur la baisse des impôts pour les ménages est ouvert. Le gouvernement la chiffre à six milliards d’euros pour 2019, un objectif qui vire au tour de « passe-passe » pour les socialistes et même d’une « arnaque » pour l’extrême-gauche.

« Votre politique, parce qu’elle est brouillonne, devient illisible pour tous les Français. Pourquoi c’est illisible? Parce qu’il y a des plus et des moins dans tous les sens», a déclaré de son côté Eric Woerth, le président de la commission des Finances à l’Assemblée.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.