Chine : le secteur manufacturier patine, l’économie ralentit

By on 14/01/2019
Chine, économie

Pour la première fois depuis deux ans, le secteur manufacturier en Chine a reculé. L’indice PMI manufacturier est passé sous la barre des 50, signe d’un certain ralentissement de l’économie dans son ensemble.

Il y a des signes qui ne trompent pas sur la santé économique d’un pays et l’indice manufacturier de Chine en témoigne. Il était en recul assez marqué en décembre 2018, pour la première fois depuis plus de deux ans selon les résultats officiels publiés par les pouvoirs publics chinois après une enquête menée auprès des grands directeurs d’achats du pays.

L’indice PMI manufacturier était ainsi établi à 49,4 en décembre, soit sous la barre des 50 qui marque un seuil entre contraction et expansion de l’activité. Un tel indice atteste d’un ralentissement marqué de la demande nationale et internationale et met en évidence les actuelles difficultés de la superpuissance asiatique dans la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

De nouvelles mesures pour relancer l’économie

Pékin avait pourtant mis en place une série de mesures destinées à soutenir l’activité en 2018, mais force est de constater qu’elles sont restées sans effet. En ce début d’année 2019, le pouvoir politique a fait savoir qu’il allait en remettre une couche afin de faire armes égales avec le rival US.

La trêve commerciale d’une durée de 90 jours négociée entre Trump et Xi Jinping est de nature à endiguer le phénomène mais les deux pays se sont donnés jusqu’au 1er mars pour trouver un accord durable et pérenne. Il en va pour la Chine d’une priorité car la selon le Bureau national chinois en charge des statistiques, les commandes à l’exportation ont connu un net repli fin 2018, signe d’une demande extérieure en berne, pourtant si cruciale pour la Chine.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.