La CNIL inflige une amende de 50 millions d’euros à Google

By on 23/01/2019
Cnil, Google

La CNIL a fait savoir qu’elle avait infligé une amende record de 50 millions d’euros à Google au titre du RGPD.

C’est une première amende de taille qui vient d’être infligée au géant Google. La CNIL – Commission nationale de l’informatique et des libertés – vient d’adresser une amende des plus conséquentes à la firme de Mountain View pour un manque de transparence et un défaut d’information. En clair, la CNIL reproche à Google de ne pas avoir suffisamment informé les internautes sur la façon dont leurs données personnelles sont utilisées. Une amende qui s’inscrit dans le cadre du RGPD – Règlement Général pour la Protection des Données, instauré dans l’UE depuis mais 2018.

La CNIL ouvre le bal

Mathias Moulin, directeur de la protection des droits et des sanctions à la Cnil explique : « Nous ne nions pas que Google informe ses utilisateurs sur une page dédiée mais elle est disséminée dans différents documents » et « il faut parfois jusqu’à cinq clics pour accéder à une information ». Pour la Cnil, le manquement est clair : Google ne permettait pas un accès simple et rapide aux données des utilisateurs et encore moins une « information claire et compréhensible ».   

Avec cette amende, la CNIL devient le premier organe dans toute l’UE à appliquer les sanctions prévues au titre du RGPD à l’encontre d’un des géants du numérique.

La Quadrature du Net, l’association à l’origine de la plainte déposée à l’encontre de Google appelle à présent la CNIL à se pencher sur les cas de Google Search, Gmail et YouTube. L’association plaide même pour une amende « d’un montant proportionné à la situation, bien au-delà de 50 millions d’euros ».

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.