Les Etats-Unis songent à taxer davantage les plus aisés

By on 01/04/2019
Etats-Unis, taxation

Aux Etats-Unis, tous les candidats démocrates à la présidentielle de 2020 y vont de leur proposition quant à une hausse de la taxation des plus aisés. Une idée lancée par Bill Gates et Warren Buffet.

Une véritable petite révolution chez l’Oncle Sam. Les candidats démocrates à la présidentielle de 2020 aux Etats-Unis ont tous inclus dans leur programme une taxation plus élevée des plus riches. Le but : trouver des financement pour mettre en place entre autres la gratuité de l’université et pour instaurer une couverture santé universelle.

L’idée n’est pas nouvelle en soi puisque c’est Bernie Sanders qui l’a en premier évoquée lors de la présidentielle de 2016. Mais elle fait son retour et son chemin chez tous les grands candidats de la “gauche” américaine. Elizabeth Warren prône la mise en place d’une taxe de 2% sur toute fortune au-delà de 50 millions de dollars. Kirsten Gillibrand souhaite une taxe sur les transactions financières et Bernie Sanders veut créer un impôt allant jusqu’à 77% pour les riches.

Les entreprises des Etats-Unis aussi

Alexandra Ocasio-Cortez, qui n’est pas candidate mais très en vue à la Chambre des représentant va même plus loin. Elle appelle de ses vœux l’instauration d’une sorte d’ISF made in USA; à savoir la création d’une nouvelle tranche d’impôt sur le revenu passés 10 millions de dollars. Une taxation qui pourrait atteindre 70%. Pour rappel, la tranche d’impôt la plus importante actuellement est de l’ordre de 37%.

Si les particuliers seraient mis à contribution, les entreprises également. L’élément déclencheur a été le scandale d’Amazon qui ne paie aucune taxe fédérale du fait de mécanismes spécifiques américains. Un sujet pour le moins touchy qui n’a pas fini de faire du bruit.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.