Des frais bancaires bientôt uniformisés dans l’Union Européenne

By on 16/04/2019
frais bancaires, Union européenne

Les frais bancaires vont d’ici la fin de l’année être les mêmes dans tous les pays membres de l’UE. Une bonne nouvelle pour les particuliers et les professionnels.

Le Conseil européen a récemment adopté une mesure permettant d’uniformiser les frais bancaires sur les transactions effectuées dans l’Union européenne. Les banques ont cependant jusqu’au 15 décembre 2019 pour s’aligner sur cette nouvelle législation.

Cette modification implique qu’à terme il n’y aura plus de différences de tarifications dans les frais bancaires entre une banque et une autre, entre un paiement et un virement ou encore un retrait en espèces. Pour toutes ces opérations bancaires courantes , les frais pratiqués par les banques européenens devront être identiques. Et cela vaudra par ailleurs pour les opérations enregistrée dans la zone euro comme en dehors.

Des frais bancaires moindres pour les consommateurs

Cette mesure va être bénéfique pour les consommateurs européens. Surtout pour ceux et celles qui voyagent régulièrement, pour des raisons professionnelles notamment. Peu importe le pays et peu importe la nature de la transaction, les frais seront bientôt identiques. Et cela vaut pour les opérations transfrontalières ou non.

Une bonne nouvelle donc pour les consommateurs européens qui vont bénéficier d’une harmonisation des frais sur les retraits, les virements et les paiements en CB. Reste que pour l’heure, le montant de ces frais n’est pas encore connu. La Commission européenne laisse la main libre aux banques et n’a imposé aucun montant. Quant aux frais de change, les banques européennes continuent de conserver leur liberté sur le taux qu’elles appliquent pour une transaction réalisée avec une monnaie autre que l’euro. Mais Bruxelles leur demande d’ores et déjà de mettre en place des bonnes pratiques de transparence sur la question afin que les clients disposent de toutes les informations nécessaires et puissent effectuer ces opérations en connaissance de cause. Ils devront ainsi à terme être informés par leur banque du taux appliqué au moment de régler un achat ou d’effectuer un virement dans une devise étrangère.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.