La Chine ouvre de nombreux secteurs économiques aux investisseurs étrangers

By on 11/07/2019
Chine, investisseurs

La Chine a récemment fait savoir qu’elle allait ouvrir de nombreux pans de son économique aux investisseurs étrangers.

Pour que la superpuissance asiatique ne connaisse pas la crise, les dirigeants politiques changent de braquet. Pékin a en effet fait savoir que les investisseurs étrangers verraient bientôt leurs conditions d’entrée dans le pays être considérablement facilitées.

Le ministère du Commerce a ainsi publié un communiqué officiel dans lequel il explique que les secteurs “du transport maritime, les conduites de chaleur en ville, des salles de cinéma, l’industrie du spectacle, certains services de télécommunication, l’exploration pétrolière et gazière” verront les restrictions aux investissements étrangers “assouplies ou annulées”.

Avec cet assouplissement du contexte des affaires, la Chine entend apaiser les tensions commerciales avec les investisseurs étrangers. Nombreux sont ceux qui se plaignaient d’un traitement inéquitable sur le marché chinois en raison du liste dite “négative” qui définit les activités réglementées et celles interdites pour les investissements étrangers. La Chine revoit donc sa copie en passant de 48 secteurs réglementés à 40. Un petit pas mais un pas quand même, signe que les temps changent.

Plus tôt en juin, le Premier ministre chinois Li Keqiang avait promis d’ouvrir davantage le pays : “Nous allons assouplir l’accès à un plus grand nombre de domaines afin de créer un environnement commercial internationalisé, axé sur le marché et fondé sur le droit”

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.