Hydrogène bas carbone : EDF veut s’imposer comme leader

By on 28/04/2022
hydrogène bas carbone-EDF

EDF a annoncé vouloir devenir l’un des leaders européen de l’hydrogène bas carbone d’ici 2030. Un plan d’investissement de trois milliards d’euros est sur la table.

L’hydrogène bas carbone est, avec l’hydrogène renouvelable, un vecteur d’énergie idéal pour soutenir la transition énergétique et se limiter autant que possible le recours aux énergies fossiles. Si Air Liquide fait figure de champion français et européen en la matière, EDF n’est pas encore à sa hauteur.

Mais le groupe énergétique français est semble-t-il en train d’opérer un changement en la matière depuis qu’il a fait officiellement savoir qu’il comptait devenir un des leaders européens de cette forme d’hydrogène à faibles émissions  d’ici 2030.

Pour y parvenir, EDF va déployer un plan d’investissement soutenu par un budget allant de 2 à 3 milliards d’euros. Parmi les leviers qui seront activés, l’extension du parc de production d’électricité bas carbone, nucléaire et renouvelable est à l’ordre du jour.

Alexande Perra, directeur exécutif de l’innovation, responsabilité d’entreprise et stratégie du groupe déclarait lors d’une conférence de presse « Nous visons à produire un hydrogène 100% bas carbone, qui sera le vecteur pour atteindre la neutralité carbone pour les usages les plus difficiles à décarboner» et d’ajouter « L’hydrogène bas carbone produit à partir d’électrolyse de l’eau a un rôle majeur à jouer pour décarboner la mobilité lourde: bus, bennes à ordure, camions et trains dans les zones non électrifiées« 

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.