Bilan démographique : 66,3 millions de Français au 1er janvier

By on 14/01/2015

 

Le portrait dressé par l’Insee dans l’édition 2015 de son bilan démographique montre que dans l’Hexagone, l’espérance de vie augmente et s’accompagne d’un recul du taux de mortalité, ce qui entraîne inexorablement une augmentation de la population. Quels sont les principaux points à retenir de cette étude ?

Une espérance de vie à la hausse

Dans son dernier bilan démographique arrêté au 1er janvier 2015, l’Insee affirme que la France a connu une croissance de la population, d’environ 300.000 personnes (+ 0,4 %), qui serait en grande partie due à « des décès moins nombreux ». Au total, 64,2 millions de personnes ont été recensées en France métropolitaine et 2,1 millions dans les départements d’outre-mers.

Un hiver 2014 plus doux que les virulents hivers 2013 et 2013 aurait, comme le précise l’institut, grandement contribué à la diminution du nombre décès, le nombre de maladies (comme la grippe) affectant moins les organismes. En données brutes, le nombre de personnes décédées a connu un recul en effectif de 14 000 unités par rapport à 2013 et de 15 000 en 2012.

Dans le même temps, l’Hexagone a connu un excédent de naissances par rapport au nombre de décès et les Français peuvent espérer vivre plus longtemps. Chez les femmes par exemple, les chiffres augmentent à nouveau après avoir été pourtant revus à la baisse en 2012. Avec + 0,4 an, la moyenne de l’espérance de vie chez les femmes se situe désormais à 85,4 ans, chez les hommes en revanche, il est nettement plus bas, avec 79,2 ans. La différence entre les deux sexes tend cependant à diminuer : en vingt ans elle a fluctué de 8,2 ans à 6,2 ans.

source

 

About Aurélie Welté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *