Léger rebond de la croissance française au troisième trimestre

By on 10/12/2018
Croissance française, Insee

L‘Insee a récemment publié son estimation sur les chiffres de la croissance française pour le troisième trimestre 2018. L’indicateur est en hausse en comparaison aux deux trimestres précédents. Mais il reste en dessous des premières estimations.

La croissance de l’économie française devrait tourner autour de 0,4% pour le troisième trimestre 2018 selon les estimations de l’Insee. La croissance économique de l’Hexagone serait ainsi meilleure que lors des deux précédentes périodes qui affichaient quelques 0,2% de croissance. L’Insee attribue ce très léger rebond à une amélioration de la consommation des ménages. Car après avoir diminué de 0,2% entre avril et juin, la consommation est repartie à la hausse à 0,4%.

Si les estimations de l’Insee restent bel et bien dans les clous, la hausse du PIB atteindrait alors la barre de 1,7% en 2018, soit peu ou prou le scénario envisagé par le gouvernement.

L’investissement, l’autre moteur de la croissance française

Si la consommation des ménages tire la croissance, les investissements des entreprises pèsent également pour beaucoup. Ils seraient sur une belle progression de 0,9% pour le troisième trimestre après avoir augmenté dans les mêmes proportions lors du trimestre précédent. Les activités informatiques et automobiles sont celles qui ont le plus porté les investissements des entreprises.

Dans le même temps, le commerce extérieur s’est quelque peu refait la cerise. Après avoir influencé négativement l’économie en début d’année, les exportations ont repris des couleurs (+0,4%) tandis que les importations ont reculé (-0,3%). Un signe encourageant au regard du fait que les échanges extérieurs ne sont pas la plus grande force de l’économie hexagonale.

Attention toutefois car le phénomène des gilets jaunes pourrait mettre à mal ces chiffres, nombre de commerces, de grandes surfaces et de site e-commerce connaissant de graves difficultés à atteindre leurs objectifs de vente depuis la mi-novembre. La consommation au quatrième trimestre pourrait en être assez fortement impactée.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.