Michelin met les gaz sur la mobilité à l’hydrogène avec Faurecia

By on 15/04/2019
Michelin , hydrogène, Faurecia

Le constructeur de pneumatiques Michelin a noué un partenariat stratégique avec Faurecia. Le but : s’imposer comme un des leaders mondiaux de la pile à hydrogène.

Michelin a surpris son monde en annonçant la création d’une joint-venture avec Faurecia, spécialiste de l’hydrogène. L’acteur historique du marché français du pneumatique entend bien tirer son épingle du jeu du juteux marché de la mobilité hydrogène. Car les plus grands noms du secteur automobile ont déjà investi le créneau depuis plusieurs années maintenant. Hyundai, Toyota, Daimler et General Motors entre autres cherchent à imposer leur leadership.

Pour s’octroyer une bonne part du gâteau, Michelin a noué un partenariat avec Faurecia. Peu connu du grand public, cette entreprise française dispose pourtant d’une belle maîtrise technique et d’une toute aussi belle expérience sur la production de pile à hydrogène. L’équipementier compte parmi ses clients et partenaires des mastodontes tels que Stelia, filiale d’Airbus, et le CEA.

Dans un communiqué de presse commun, les deux groupes expliquent “Convaincus de l’importance de la technologie hydrogène dans la mobilité zéro émission de demain et de la nécessité de créer une véritable filière industrielle hydrogène française et européenne, Michelin et Faurecia ont pour ambition de créer un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène, grâce aux apports des actifs existants des deux partenaires”

Michelin a l’hydrogène dans le viseur

La co-entreprise créée par Michelin et Faurecia  ambitionne de s’accaparer non moins de 25% des parts de marché mondiales du secteur qui pèsera en 2030 non moins de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La nouvelle structure dont le nom n’est pas encore connu a déjà fait savoir quel sera son principal cœur de métier, à savoir le développement, la production et la commercialisation de système de piles à hydrogène pour le créneau de l’électro-mobilité pour les véhicules légers, les utilitaires mais aussi les poids-lourds.

Le directeur général de Faurecia, Patrick Koller, a déclaré à l’occasion de ce rapprochement avec Michelin: “Je suis très heureux d’avoir signé cet accord stratégique avec Michelin en vue de créer un leader mondial de la mobilité hydrogène. Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes de pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage. En outre, notre ambition commune est de créer un pôle d’excellence relatif à l’hydrogène en France, grâce à un regroupement progressif de nos activités”.

About La Rédaction

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.