Paris : le jet de mégot, c’est désormais 68 euros

By on 01/10/2015

Si flagrant délit, sanction immédiate. La Marie de Paris veut en finir avec la saleté et la pollution écologique du jet de mégot intempestif.

La chasse aux fumeurs négligents est ouverte. A partir de ce jeudi 1 octobre, le jet de mégot sur la voie publique sera sanctionné d’une amende de 68 euros. 500 agents ont d’ailleurs spécialement été habilités la verbalisation de tout contrevenant. Ces derniers devront tout de même être « pris en flagrant délit » indique Mao Peninou, adjoint à la maire de Paris responsable des missions de propreté.

De cette manière, la mairie de Paris entend mettre un terme à la « pollution visuelle » et « écologique » engendrée par le jet de mégot. Comme le précise les panneaux publicitaires disséminés de la capitale depuis quelques mois, chaque année, ce sont près de « 350 tonnes de mégots » qui sont ramassées à Paris, ils représentent une pollution écologique importante, puisque jetés au sol, les produits toxiques qu’ils contiennent se propagent dans les sols et dans l’eau. Pour rappel, un décret paru au printemps avait modifié le prix de l’amende forfaitaire pour abandon de détritus sur la voie publique, celui-ci passait ainsi de 35 à 68 euros.

Des mois de préparation

Jusqu’à ce jeudi 1er octobre, des actions de verbalisation préventives, dites « en blanc », avaient été menées dans les zones publiques de la capitale, notamment les espaces verts. Près de 30.000 nouvelles corbeilles dotées d’un éteignoir ont d’ailleurs été déployées ces derniers mois un peu partout, en plus des 15 000 cendriers de poche distribués gracieusement aux Parisiens et visiteurs.

Mais Anne Hidalgo précise que cette lutte concerne également les entreprises. La Maire de Paris insiste sur la nécessité d’équiper chaque espace dédié à la pause cigarette de cendriers, qu’ils soient fixes, mobiles ou de table, et pourquoi pas pratiquer la distribution de cendriers de poche.

About Hélène Bonder

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *